photo off modif

Matteo Vicente

Président

20 ans, étudiant en Sciences humaines appliquées à Grenoble.

Après avoir marché pour le climat, je crois qu’il est désormais nécessaire que nous incarnions nous-même notre idéal politique. Manifester n’a pas suffi, il nous faut faire.

118071578_661009344517104_7573162905671047610_n

Elvire Chies-Scotto

Chargée de communication

23 ans, étudiante en Master d’étude sur le genre à Lyon.

La prise de conscience écologique fait partie des plus grands enjeux de notre siècle, c’est pour cela qu’il est selon moi plus qu’important de s’engager en tant que jeune pour protéger notre planète et sensibiliser les personnes qui nous entourent.

Marty Fiat

Marty Fiat

Chargé de relation avec les militants

22 ans, étudiant en informatique à Valence.

Ayant une expérience non exhaustive du milieu militant, par la diversité des mouvements et de leurs méthodes mais également de leurs biais, je tends à penser que la voie politique nous offrira de plus amples possibilités.

Aimery Salvayre

Vice-président

20 ans, étudiant en Sciences humaines appliquées à Grenoble.

Le monde évolue vite et je suis attristé de constater que nos intuitions n’arrivent pas à suivre le rythme. Le politique peut s’adapter ; doit s’adapter. L’écologie n’est plus un délire « d’écolo-bobo », mais bien une priorité.

P1080603

Lucie Leauté

Chargée des relations publiques

23 ans, étudiante en master Relations internationales à Sciences Po Grenoble.

Féministe engagée, je m’intéresse beaucoup aux thématiques des droits de l’homme et de l’environnement. Un tournant éducatif est à prendre d’urgence dans ces domaines, et la jeunesse se doit d’agir. 

photo_2021-05-11_11-44-22

Pablo Pignerol

Vice-président

20 ans, étudiant en sciences politiques et en droit à Lyon.

Très sensible à la question écologique depuis tout petit, mon engagement s’est révélé il y a plus de deux ans, suite à l’appel des scientifiques du monde entier. Il est urgent d’accélérer le pas et de mettre fin au « Green washing ».